Le nom de Refilador fait que cet oiseau suscite toujours l’int√©r√™t de tous les amoureux des pigeons ainsi que de ceux qui ne le sont pas. Voulez-vous en savoir plus sur cette esp√®ce de pigeon? Alors attention!

Le pigeon de Refilador est un pigeon voyageur, avec des yeux tr√®s blancs et un vol caract√©ristique. Les yeux, qui sont grands et tr√®s apparents, sont blanc perle et brillants, avec une tr√®s petite pupille au centre et sont d’un noir profond (d’o√Ļ le nom “Ňďil de poisson“).

Les amateurs affirment que le refilador portent le nom du fait qu’en vol, les plumes, par friction avec l’air, sifflent et changent de modulation √† chaque tour (“refilar”). Bien qu’elle soit une race si caract√©ristique, elle a √©t√© sur le point de dispara√ģtre.

Pr√®s de cinq si√®cles d’histoire

Il semble que l’origine du refilador a eu lieu dans les r√©gions m√©diterran√©ennes comme la Catalogne, Valence et les √ģles Bal√©ares. Selon les experts, il est fort possible que son origine provienne des races alg√©riennes d’Afrique du Nord.

La premi√®re fois que cet oiseau est nomm√© dans un record est aux mains de Ger√≥nimo Cort√©s, en 1613, parlant de sa pr√©sence dans la ville de Valence. Bien qu’il s’agisse d’une race tr√®s r√©pandue aujourd’hui, la v√©rit√© est qu’elle √©tait sur le point de dispara√ģtre, mais le travail des √©leveurs l’a fait durer jusqu’√† aujourd’hui.

Comment est un refilador?

En r√®gle g√©n√©rale les raffineurs sont de taille moyenne, sur 30 centim√®tres, pouvoir √™tre un peu plus chez les m√Ęles. Son poids oscille de 300 √† 350 grammes. Son caract√®re est celui d’un animal actif et assez turbulent, surtout lorsque les m√Ęles sont en chaleur, bercant les femelles sans arr√™t.

La t√™te est longue, √©troite et avec des angles l√©g√®rement arrondis dans la zone du front. Certains ont une coquille et d’autres pas √† l’arri√®re de la t√™te, ce qui semble lui donner la forme d’un arc. Son bec est long et fin, avec des tons rouge√Ętres sur le dos, pr√®s de la bouche. La pointe du bec a toujours une couleur similaire √† celle de son plumage, il peut √™tre noir jusqu’√† ce qu’il ait un ton clair. Les caroncules de son bec sont fines, lisses et ont une forme semblable √† celle d’une pointe de fl√®che.

Les yeux sont attirants √† l’oeil, tr√®s blanc et lumineux, avec une petite pupille au centre de couleur noire intense (ce qu’on appelle un fisheye). Gr√Ęce √† son long col vertical prend une posture tr√®s caract√©ristique en position debout, ce qui le rend beau √† regarder. Sa poitrine est √©troite, mais avec une forme arrondie, tandis que le dos suit une ligne jusqu’√† la queue.

Les ailes de taille moyenne sont toujours attachées au corps, reposant au-dessus de la queue, qui est de taille moyenne par rapport aux autres oiseaux. Son plumage est lisse et fin, bien attaché au corps.

Aspect général

Taille moyenne. Transport vertical. Corps étroit et élancé. Tête lisse ou avec une coquille. Cou arqué. Poids.

  • T√™te : Longue, √©troite et arrondie sur le front. Il peut √™tre sans coquille, ou avec coquille, il est situ√© √† l’arri√®re de la t√™te, formant de part et d’autre du chignon un petit tourbillon de plumes, appel√© “revoletes”.
  • Bec : Long, fin et rouge√Ętre √† l’arri√®re, pr√®s de la bouche. L’extr√©mit√© du bec sera d’une couleur li√©e au plumage, du noir √† la corne claire.
  • Caroncles nasaux : fins, lisses et en forme de fl√®che.
  • Yeux : Tr√®s blancs et brillants. Avec une tr√®s petite pupille au centre et une couleur noire profonde, ils sont appel√©s “yeux de poisson”.
  • Bord de l’Ňďil : fin, lisse mais un peu large et de couleur rouge intense, ardent.
  • Le cou : Longue et verticale, notamment arqu√©e √† l’arri√®re, o√Ļ, de la coquille vers le bas, se forme une crini√®re de plumes fines, longues et l√Ęches.
  • Poitrine : √Čtroite et arrondie.
  • Dos : √©troit, en ligne avec la queue.
  • Ailes : De taille moyenne, bien ajust√©es au corps et reposant au-dessus de la queue.
  • Pattes : De taille moyenne, l√©g√®rement verticales et de couleur rouge rubis, sans plumes.
  • Plumes : Lisses, fines et bien attach√©es au corps.
  • Vari√©t√©s : Toutes les couleurs et tous les motifs sont admis, les plus pr√©f√©r√©s √©tant : peints et brunis dans toutes les couleurs. Toutes les couleurs doivent √™tre suffisamment color√©es et brillantes, les bring√©es doivent avoir les cinq premi√®res plumes des ailes suffisamment color√©es, ainsi que toute la queue color√©e.
  • D√©fauts : Petite t√™te/coquille tordue/absence de plumage lat√©ral/yeux blancs courts/cr√™te des yeux courts/bec moyen ou court/cou court/grande poitrine/jambes courtes.
  • Anneau : 8 mm

Qu’est-ce qui ressort de son comportement ?

Le caract√®re du pigeon refilador est tr√®s actif et indisciplin√©. Les pigeons sont souvent utilis√©s comme nourrices pour d’autres races difficiles √† √©lever. Ils peuvent voler en solo ou en groupe. Contrairement aux autres races catalanes, il vole en faisant des pirouettes ou des sauts p√©rilleux.

O√Ļ vit l’√©pervier ?

Le pigeon refilador est originaire d’Espagne, il y a des si√®cles. La date d’importation est incertaine. Il est √©galement connu sous le nom de Spanish Turner. Cort√©s (1613) mentionne les Volteadoras qui viennent d’arriver en Espagne en provenance d’Alger “qui en vol tournent mille fois dans les airs, ce qui est un plaisir √† voir“. Il a √©t√© suivi par d’autres √©crivains espagnols aux XVIIe, XVIIIe et XIXe si√®cles.

Est-il très difficile de se reproduire?

Peut-√™tre le plus gros probl√®me qu’un √©leveur d√©butant peut rencontrer en √©levant cet oiseau est pendant sa saison de rut. D√Ľ au fait que les m√Ęles sont tr√®s “arrogants” S’il y a beaucoup d’hommes dans le grenier, mais peu de femmes, il est normal qu’il y ait des combats entre eux. Dans le cas de la d√©tection d’une paire de m√Ęles et de femelles qu’ils ont ¬ęconnect√©s¬Ľ, il est pr√©f√©rable de les changer pour un module diff√©rent afin qu’ils puissent nicher et donner naissance aux poussins.

Lorsque les m√Ęles ou les femelles sont c√©libataires, il est bon qu’ils soient dans le module de nidification, car ce sont des infirmi√®res mouill√©es parfaites d’√©lever ces poussins dont les parents ne peuvent pas parce qu’ils ne sont pas tr√®s bons dans cette t√Ęche ou dans le cas o√Ļ l’un d’eux est d√©c√©d√©.

Ils sont tr√®s bons pour voler, l’id√©al est donc de les former √† ce type de comp√©tition. √Čtant un oiseau volant rapidement, il est possible qu’il stresse les oiseaux qui volent plus lentement, donc cela doit √™tre pris en compte lors de son placement avec d’autres esp√®ces dans le grenier. Il n’a g√©n√©ralement pas de probl√®mes pour partager le grenier avec d’autres esp√®ces, sauf pendant la phase de parade nuptiale, vous devez donc faire tr√®s attention √† ne pas √™tre avec un autre sp√©cimen tr√®s “fougueux”.

Sept étapes doivent être suivies pour la croissance du pigeon voyageur

Les conditions d’√©levage des pigeons voyageurs sont simples, mais doivent √™tre respect√©es pour r√©ussir. Il ne faut √† aucun moment la rel√Ęcher ou la n√©gliger, car il est beaucoup plus facile de pr√©venir les probl√®mes que d’√©liminer les maladies, les parasites ou les parasites une fois qu’ils sont apparus.

  1. Une maison s√®che dont l’int√©rieur est prot√©g√© de la pluie ou de la neige.
  2. Maisons séparées pour les couples et les oiseaux
  3. Une zone de vol, si la race en exige une qui sèche facilement.
  4. Une ration alimentaire adéquate et protégée contre la contamination.
  5. Une ration minérale adéquate et protégée de la contamination.
  6. Une eau propre à la consommation humaine protégée de toute contamination.
  7. Matériaux de nidification adéquats.

Si l’un des sept est n√©glig√©, des probl√®mes de quelque nature que ce soit finiront par se produire.

De quoi cette espèce se nourrit-elle ?

Le pigeon refilador doit être maintenu exclusivement sur un régime de graines, ou un mélange de graines bien préparé est suffisant pour garder ses roulades bien-aimées fortes et saines. Pour que toutes les céréales soient consommées, il faut les nourrir deux fois par jour. La quantité administrée doit être prise dans un délai de 10 à 12 minutes.