Ce qui est merveilleux avec les fantastiques esp√®ces de rossignols, c’est qu’il y a toujours quelque chose de nouveau √† d√©couvrir, surtout en ce qui concerne les esp√®ces. Souhaitez-vous en savoir plus sur le fantastique Rossignol bleu de Sib√©rie?

Que pouvons-nous vous dire sur cet oiseau?

Le Rossignol bleu de Sib√©rie, connu scientifiquement sous le nom de larvivor cyane, est √©galement connu sous le nom de coliazole bleu de Sib√©rie ou de merle rouge de Sib√©rie, et √©tait auparavant class√© dans la famille des Turdidae jusqu’√† ce qu’il soit inclus dans le genre Luscine.

larvivor cyane

C’est une esp√®ce migratrice qui vit pr√®s des rives des ruisseaux et rivi√®res de la ta√Įga, en Sib√©rie m√©ridionale et en Extr√™me-Orient. Il a principalement r√©side dans les for√™ts du nord-est de la Chine, de la Cor√©e, du Japon et de Sakhaline, mais pendant les mois d’hiver, il se d√©place vers l’Asie du Sud-Est et l’Indon√©sie. Il est rarement vu en Europe, √©tant consid√©r√© comme un vagabond dans l’est du Pakistan.

Est-il facile de faire la différence?

La v√©rit√© est que beaucoup le confondent avec le rossignol commun, car il est assez similaire, cependant, celui-ci a la tonalit√© bleue dans le dos et le ventre de couleur blanche. On pourrait dire qu’il pr√©sente un l√©ger dimorphisme sexuel, puisque la femelle est monotone, les parties sup√©rieures sont brunes et la partie inf√©rieure blanche. Ses yeux sombres se d√©tachent sur le visage brun p√Ęle.

Une autre fa√ßon de le distinguer du rossignol commun est que cette esp√®ce est normale de le voir courir autour du sol √† la recherche de nourriture, remuant constamment sa queue tout au long du processus. De plus, il est facile de le diff√©rencier du merle d’Europe car il est l√©g√®rement plus grand, mesurant jusqu’√† 18 cm.

Trois sous-espèces sont reconnues:

  • Larvivora cyane cyane: Il s’agit de l’esp√®ce nominale, d√©couverte en 1776.
  • Larvivora cyane bochaiensis: La premi√®re sous-esp√®ce de cet oiseau, que l’on retrouve dans toute l’Asie.
  • Larvivora cyane nechaevi: Une sous-esp√®ce assez jeune qui n’a √©t√© d√©couverte qu’en 2006.

La diff√©rence entre les esp√®ces nominales et les sous-esp√®ces est minime, la seule diff√©rence notable √©tant la diff√©rence de taille et la quantit√© de ton bleu√Ętre sur le dos.

Souhaitez-vous en savoir plus sur cette espèce?

Ils construisent leurs nids principalement dans la ta√Įga, dans les zones √† couvert dense et aux arbres tomb√©s, √† proximit√© des zones fluviales afin d’obtenir de l’eau et de la nourriture. Son alimentation principale est compos√©e d’insectes et de baies. Les nids sont g√©n√©ralement construits sous forme d’auvents, situ√©s sur des pentes raides ou des pentes, entre les racines des arbres, les branches tomb√©es ou le bambou.

Apr√®s la reproduction, la femelle pond entre quatre et six Ňďufs, qui sont incub√©s par elle pendant deux ou trois semaines jusqu’√† la naissance des poussins. Ceux-ci restent dans le nid pendant environ trois semaines, jusqu’√† ce qu’ils commencent enfin √† devenir ind√©pendants. La reproduction a g√©n√©ralement lieu au printemps, en mai.

finche bleu

Comme beaucoup de ses compagnons rossignols, son r√©gime alimentaire est compos√© d’insectes invert√©br√©s, qu’il recherche g√©n√©ralement dans le sol en courant d’un endroit √† un autre et en enfon√ßant son bec fort dans le sol pour l’extraire. Pendant les mois de reproduction, il est courant de le voir se nourrir de larves. Bien qu’il ne soit pas commun, il se nourrit √©galement de baies et de petits fruits, pour compl√©ter son alimentation avec des vitamines et des min√©raux.

Ce n’est pas une esp√®ce facile √† d√©tecter, car elle est assez effrayante et n’est pas aussi habitu√©e au contact avec les humains que le rossignol commun ou la gorge bleue. Dans la culture populaire, bien qu’il soit consid√©r√© comme un oiseau vagabond dans la majeure partie de l’Europe, il est tr√®s appr√©ci√© des amateurs de volaille et des m√©nestrels depuis de nombreuses ann√©es.