Il est vrai qu’au sein des esp√®ces de rossignols, cet oiseau est assez singulier. Mais il y en a un en particulier, qui est l’un des meilleurs chanteurs de l’esp√®ce, et est connu sous le nom de Robin √† queue rousse.

O√Ļ vit cette esp√®ce?

Le Rossignol siffleur (Robin √† queue rousse), √©galement connu sous le nom de merle de Swinhoe ou larvivora sibilans, appartient √† la famille des muscicapidae et est un oiseau plut√īt effrayant qui est g√©n√©ralement bien camoufl√©.

larvivora sibilans

Il s’√©tend du sud de la Sib√©rie et de la mer d’Okhotsk au sud de la Chine et au sud-est de l’Asie, √©tant un oiseau tr√®s rare √† voir en Europe.

Et à quoi ça ressemble?

En fait, sa taille est assez similaire √† celle du rossignol commun, mesure 14 cm. Ses plumes se caract√©risent par une teinte qui m√©lange gris-brun avec gris-blanc, avec des marques blanches p√Ęles et circulaires dans la gorge et la poitrine.

Robin de Swinhoe

Ses ailes sont tr√®s fortes et son bec de petite taille, mais avec lequel il est capable d’attraper de petits insectes sans trop de complications pour les manger rapidement. En ce qui concerne la diff√©rence entre homme et femme, les deux sexes sont identiques. La seule fa√ßon de les diff√©rencier est par le chant du m√Ęle, car il chante le jour et la nuit (surtout si c’est la saison du printemps). La femelle, par contre, chante moins.

Quand ils sont jeunes, ils ne ressemblent pas beaucoup aux adultes. Ils obtiennent la couleur brun-gris de leurs plumes lors de leur premier changement de plume. Ce n’est pas un oiseau trop d√©tendu comme un oiseau de compagnie.

Et que sait-on d’autre sur cette esp√®ce?

C’est un oiseau migrateur, comme le reste des rossignols, qui se reproduit dans les for√™ts de la ta√Įga du nord-est de l’Asie et de la Mongolie, passant l’hiver en Asie du sud-est et dans le sud de la Chine. Il est tr√®s rare de les voir en Europe occidentale au cours de cette p√©riode, m√™me si √† certaines occasions ils ont √©t√© observ√©s, comme sur Fair Island, en √Čcosse ou au Danemark en 2012.

C’est une esp√®ce qui vit g√©n√©ralement dans les basses terres, mais qui peut vivre √† des altitudes allant jusqu’√† 1200 m√®tres au-dessus du niveau de la mer. Pendant les mois d’hiver, ils vivent g√©n√©ralement dans des zones d’arbres, de buissons, de parcs et de jardins √©pars.

chant roux robin finche

Bien qu’il soit vrai que c’est un oiseau tr√®s chantant, la v√©rit√© est qu’il est tr√®s difficile de le d√©tecter. Il se cache parmi les branches cach√©es, pendant des p√©riodes consid√©rables. Quand il est temps de se nourrir, il descend au sol pour capturer les insectes, se nourrissant principalement de fourmis, col√©opt√®res, araign√©es et invert√©br√©s. Pendant le mouvement au sol, il est normal de voir le clic de la queue.

Sa saison de reproduction de la soie aux mois de juin / juillet. Le nid est construit sous la forme d’un bol, dans le trou d’un arbre ou d’une souche, pr√®s du sol afin qu’il puisse facilement descendre pour chercher de la nourriture et surveiller le nid. Il est fabriqu√© √† partir de feuilles s√©ch√©es, d’herbes et de mousse, tapiss√© de mati√®res fines. Les femelles pondent 5 √† 6 Ňďufs bleu p√Ęle avec des taches brunes. La m√®re s’occupe de l’incubation pendant que le m√Ęle la nourrit. Lorsque les poussins naissent, √† trois semaines, les deux parents nourrissent leurs petits jusqu’√† ce qu’ils atteignent l’√Ęge de trois ou quatre semaines, quand ils commencent √† apprendre √† s’envoler du nid et √† rejoindre d’autres oiseaux de la m√™me esp√®ce.